Contes désenchantés, David Bry

2

 

Lokomodo

Genre : contes, fantasy

Infos : 2012 – 328 p. – 7€50 – ISBN : 978-2-359001-48-8

Pourquoi ce livre ? Parce qu'on m'a si gentiment proposé de le recevoir que je n'ai pas pu dire non (et que je n'avais pas de raisons de le faire, le précédent livre que j'avais lu de cet auteur m'avait bien divertie).

 

 

RESUME :

Une auberge , quatre troubadours, la bière qui coule à flots.

Prenez place, voyageurs, et venez écouter les histoires que vont vous conter Robin, Fargo, Bartholomé et Deirdre l’Estrange. Des contes souvent drôles, sarcastiques ou bien mélancoliques, mais toujours emplis de justesse et de sagacité. Des contes oui, mais des contes… désenchantés ! David Bry va vous entraîner dans un étonnant ouvrage, à la croisée du roman et du recueil de nouvelles, qui revisite avec audace et malice les contes de fées de notre enfance.

Humour et merveilleux sont au rendez-vous, foi de troubadour !

 

 

MON AVIS :

J'ai parfois tendance à oublier à quel point j'aime les contes. Contes de fées, contes moraux, contes philosophiques ou contes cyniques, quand ils sont bien menés, ils arrivent à m'emporter loin. C'est pourquoi je m'étonne toujours de ne pas en lire plus. Et ce fut donc encore une fois avec surprise que je me suis prise au jeu des Contes désenchantés de David Bry.

 

L'auberge du Long Chemin est un endroit fréquenté dans une région désolée. Les voyageurs qui ne veulent pas se faire détrousser en dormant à la belle étoile s'y rendent pour boire, manger et, peut-être, dormir. Cette nuit, quatre troubadours ont investi les lieux et se donnent pour mission de divertir les badauds par leurs histoires parfois tendres, parfois cyniques mais toujours inattendues.

 

Nous voilà donc embarqués dans une série de récits liés par un prétexte narratif bien trouvé. En effet, David Bry enchaîne les histoires grâce aux commentaires d'une sorte de monsieur Loyal lançant ses jongleries verbales avec plus ou moins de succès. Si ces interventions font naître une certaine ambiance plaisante, je dois avouer être par contre plus perplexe quant à l'histoire parallèle de quête d'une pierre philosophale par une riche personnalité du coin disséminée au gré des contes. Cette dernière m'a semblé complètement inutile et n'a fait qu'alourdir un ensemble qui coulait pourtant parfaitement sans elle.

 

Ces interventions « hors auberge » sont toutefois le seul reproche que je ferai à ce livre. En effet, les histoires que nous offre ici David Bry sont tout à fait prenantes, elles m'ont presque toutes emportée, ce qui est plutôt étonnant quand on voit que certaines d'entre elles ne durent que le temps de quelques lignes. Je dois dire avoir été complètement bluffée par les talents de conteur de l'auteur, je ne m'attendais pas à cela en débutant ces Contes désenchantés. En fait, je ne sais pas à quoi je m'attendais mais nous sommes à des lieux de l'ambiance dystopique quelque peu sombre de 2087.

 

Nous nous retrouvons en fait ici face à des détournements de récits connus et à des petites trouvailles parfois romantiques, parfois tristes, souvent amusantes et toujours quelque peu délicieusement noires et cyniques. Ils sont trop nombreux pour être répertoriés et cités, mais j'avais envie d'en mettre un en avant: j'ai particulièrement été touchée par La maison de la marchande de lin, une histoire parlant d'une personne retournant sur les lieux de son enfance et retrouvant une part de ce qui fit son innocence.

 

J'ai donc dévoré ces contes qui m'ont bien amusée. Et tout ce que je peux en dire, c'est que vu le prix de la chose (7€50), ce serait dommage de se priver de ce petit moment de détente et de plaisir (non, non, je ne suis pas payée pour dire ça, promis).

 

Au final, les Contes désenchantés de David Bry sont une très bonne surprise, un ensemble d'historiettes qui font naître autant de sourires que de pincements au cœur. Un petit plaisir à ne surtout pas bouder.

 

 

* * * (**)

 

Autre livre de l'auteur sur ce blog :

2087

2 commentaires sur Contes désenchantés, David Bry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <img alt="" align="" border="" class="" height="" hspace="" longdesc="" vspace="" src="" style="" width="">

S'abonner sans écrire de commentaire