Archives par tags : Booktube

 

(source de l'image)

 

La vie est un éternel recommencement comme disait l'autre. Il y a quelques années, quand les blogs étaient encore à la mode, on voyait fleurir dans les revues spécialisées comme dans la presse généraliste des articles sur les internautes ayant décidé de partager leurs impressions de lecture via ces étranges interfaces interactives. Chaque fois, les mêmes noms, les mêmes réflexions, les mêmes conclusions revenaient. Paresse journalistique ? C'est en tout cas ce que je pense aujourd'hui de la nouvelle vague de billets divers sur le « phénomène » des booktubers, ayant remplacé les blogueurs dans les préoccupations des rédacteurs de presse.

 

Il y a un an et demi, je me suis réellement mise à regarder/écouter divers vlogs (terme qui a une signification différente depuis, notez comme les choses changent vite) de lecture et de cinéma. J'étais circonspecte au début mais je suis vite devenue accro à Youtube. Pourtant, rares sont les vlogueurs qui, au final, me donnent des envies de livres ou de films, tout simplement parce que peu ont les mêmes goûts que moi. Mais j'aime me tenir au courant des divers « phénomènes de mode » pour savoir quoi acheter pour la bibliothèque pour laquelle je travaille et, il faut bien l'avouer, c'est beaucoup plus facile – et même rapide – à faire via Youtube que par les blogs. Dès lors, je commence à devenir vraiment familière avec la booktubosphère, aussi bien francophone qu'anglophone (ma préférée restant l'italienne mais bon, c'est un autre débat). Et quand je vois, à nouveau, encore et toujours les mêmes noms revenir dans les articles des journalistes, ça me saoûle. Parce qu'il suffirait à ces journalistes d'avoir un peu de jugeote pour dépasser la question du nombre d'abonnés et découvrir, derrière la multitude de vidéos sur le mode « en un plan ou avec quelques coupures en guise de montage devant ma bibli à parler de mes achats récents (book haul), de mes défis et challenges (week-end à mille et Cie), de mes tags (le dernier en date est assez cruel, il demande entre autres de citer les Youtubeurs que l'on ne supporte pas), de mes dernières lectures de la semaine ou du mois (wrap up ou update), de mes rencontres avec ma « communauté » (meet-up) ou du dernier colis livresque que je viens de recevoir (unboxing) ou d'échanger (swap), voire, si j'ai du succès, en me filmant aussi dans ma vie de tous les jours (vlog) » (que je ne méprise pas, j'opterais exactement pour la même formule (à part le choix des livres) si je me prêtais à l'exercice – non, ce ne sera jamais le cas -, c'est juste qu'un peu de diversité fait du bien aussi), les booktubers qui essaient de trouver une formule plus personnelle et élaborée pour parler de livres.

 

C'est à ces booktubers quasiment jamais cités mais qui ont réussi à faire de la booktubosphère autre chose qu'un lieu où l'on parle de YA (Young Adult) / NA (New Adult – comprendre du YA avec du sexe en gros) / érotique / livres à succès de type thriller/romance/drame que j'ai eu envie de consacrer ce billet. J'espère ainsi vous prouver qu'il existe autre chose que cette caricature du lecteur actuel que les journalistes veulent bien montrer à travers les vidéos qu'ils mettent en avant et qui, il faut bien le reconnaître, se ressemblent un peu toutes. Je n'apprécie pas forcément tout ce que font ces booktubers présentés ici, ils n'ont pas pour la plupart les mêmes goûts que moi mais j'admire chez tous cette volonté de donner un ton personnel et original à leurs vidéos et/ou de promouvoir une littérature différente qui a, elle aussi, sa place sur la booktubosphère.

 

Sans plus attendre et sans ordre précis, voici donc dix booktubers que je voudrais vous faire découvrir (pourquoi dix ? Parce que)…

 

Tara Lennart pour Bookalicious

Si la présentation des vidéos de Tara Lennart est assez classique (on retrouve le face caméra, les livres en arrière-plan et le tout-en-un-plan-ou-presque), cette booktubeuse a l'assurance d'une professionnelle et des goûts plus qu'intéressants (selon mes critères personnels).

Image de prévisualisation YouTube

 

Le Rouquin Bouquine

J'avoue qu'au départ, je n'ai pas accroché aux vidéos de ce booktuber mais les livres dont il parlait m'intéressaient, j'ai donc continué à le regarder et je trouve qu'il s'est amélioré avec le temps, ses dernières chroniques m'ont beaucoup plu (mais quand même, Mad Max EST féministe…).

Image de prévisualisation YouTube

 

Entre mes… couvertures

Cette booktubeuse s'amusera à vous parler de ses lectures ou à vous expliquer quelques figures de style avec humour et bonne humeur (et un double assez taquin).

Image de prévisualisation YouTube

 

Des livres et vous

Cette professeur présente des livres jeunesse par thématiques, ce qui devrait plaire à ses collègues ou aux bibliothécaires qui, comme moi, cherchent à construire des bouts de collection sur certains sujets leur tenant à cœur.

Image de prévisualisation YouTube

 

Cédrik Armen

Ce jeune homme a des goûts diamétralement opposés aux miens mais sa touche (et plus) de folie me fascine. Ses vidéos ne ressemblent à rien de ce que j'ai pu voir ailleurs et j'admire son sens de l'auto-dérision.

Image de prévisualisation YouTube

 

Geek librairie

Le titre de cette chaîne devrait vous avoir fait comprendre qu'ici, on parlera plutôt JDR, Lovecraft et autres SFFFeries qui, ma foi, font du bien à entendre dans un univers littéraire qui semble les avoir oubliées en cours de route…

Image de prévisualisation YouTube

 

Ginger Force

Il n'est pas uniquement question de livres ici mais surtout d'adaptations. Ginger vous présentera des livres ainsi que les films qui en ont été tirés en donnant son avis sur les deux. Avec en prime quelques vidéos féministes qui ne sont pas pour me déplaire…

Image de prévisualisation YouTube

 

MrHugues56

Cette chaîne totalement différente de toutes les autres est en fait celle de la librairie Charybde de Paris, qui organise de nombreuses rencontres avec des auteurs et éditeurs plus « discrets » et qui, parfois, s'improvisent en libraires d'un soir et vous présentent des livres qui les ont marqués. C'est plus une chaîne de podcasts qu'autre chose mais ceux-ci sont de qualité, il aurait été dommage de ne pas en parler.

Image de prévisualisation YouTube

 

Et une mention toute spéciale pour les choix de lecture ET pour l'énorme travail de mise en scène de ces deux chaînes :

 

Miss Book

Cette lectrice assez déjantée vous fera découvrir des titres intéressants tout en vous tirant quelques sourires en même temps. La chaîne est toute jeune, je ne peux pas en dire vraiment plus pour l'instant. Affaire à suivre…

Image de prévisualisation YouTube

 

La Brigade du livre

En 2020, une brigade spéciale s'occupe du cas d'auteurs ne respectant pas la loi et se penche sur différentes problématiques livresques ou s'en prend à ceux qui bafouent la Littérature. Si ça a du mal à décoller parfois, c'est incroyablement original et enthousiasmant. A noter la présence de François Theurel, aka Le Fossoyeur de film. Petite aparté à ceux qui ont vu Southland Tales : lorsqu'il est stressé, Kilke, le personnage principal, fait un geste des mains (doigts qui se tapotent) qui me fait diablement penser à celui que ne peut s'empêcher de faire Dwayne Johnson dans le film de Richard Kelly. Comme en plus sa tenue principale ressemble à celle de The Rock dans ledit film, je me demande si c'est fait exprès…

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Voilà, j'espère que ces 10 chaînes vont vous permettre de voir autrement la booktubosphère (et de ne plus prêter ainsi attention à la caricature du booktuber que la presse s'amuse à nous montrer). N'hésitez pas à partager vos bonnes adresses en commentaires.

 

PS: Pour compléter cela, un article pertinent sur Booktube et les bibliothécaires.

 

1